Res’APE est un réseau de directeurs-adjoints en charge de la formation initiale scolaire de l’enseignement public agricole français. Des animateurs se réunissent au niveau national (deux séminaires annuels) et animent, dans leur région respective, des réunions entre adjoints, pour s’entraider dans le pilotage et l’animation pédagogique de leurs établissements.

Historiquement, Res’APE se situe dans le prolongement de « Pilotage & Animation Pédagogique des Etablissements », qui avait été créé en 2011, dans le but de concevoir et mutualiser des ressources dans le cadre de la réforme de la voie professionnelle.
De 2016 à 2019, il s’est inscrit dans le cadre des LéA de l’Institut français de l’éducation sous le nom de « Analyse du travail de proviseurs-adjoints de lycées agricoles », en lien avec l’équipe de recherche UMR Education Formation Travail & Savoirs (Université Toulouse Jean-Jaurès, ENSFEA).

LE DISPOSITIF

Le dispositif Réseau Animation et Pilotage pédagogiques des Etablissements (Res’APE)

Les thèmes qui sont abordés, permettent, au delà des échanges de pratiques structurant la professionnalité des directeurs-adjoints en charge des Formations Initiales par voie Scolaire (FIS), de construire des repères pour assumer ces fonctions. Des ressources sont créées (tuto « préparer la rentrée », plateforme de vidéoformation « Providéa », conférence filmée, etc).

La sollicitation à ce dispositif se fait en prenant contact avec l’ENSFEA, auprès d’Hélène Veyrac.

Témoignage d’un animateur  : Emmanuel Courtaud – Animation du réseau au niveau régional : témoignage

Témoignage d’un animateur : Nicolas Petit – Création d’un réseau de directeurs-adjoints au niveau régional et national : témoignage

 

LES ENJEUX

L’évolution des attentes sociétales et des comportements individuels et collectifs des apprenants impose de repenser régulièrement leur accompagnement au sein des établissements d’enseignement agricole ainsi que les parcours de formation et les pédagogies qui leur sont proposés. De plus les évolutions scientifiques et techniques (et les orientations politiques qui en résultent) conduisent à revisiter les contenus et pratiques enseignés. Les dernières rénovations ont accordé plus d’autonomie et d’initiative aux établissements, elles ont encouragé la mise en place de dispositifs de formation plus individualisés ainsi que l’accompagnement de chaque apprenant dans le cadre de son projet professionnel.
L’enseignement agricole donne corps à ces nouvelles orientations et repense l’articulation entre fonctions éducatives et pédagogiques :

  • une organisation structurante, l’EPL, regroupant formation initiale scolaire, apprentissage et formation continue ainsi qu’exploitation agricole et atelier technologique
  • la présence des Associations des Lycéens, Étudiants, Stagiaires et Apprentis (ALÉSA) favorisant la prise d’initiative et le développement de l’autonomie
  • la présence d’internats
  • un ancrage territorial marqué et de solides relations avec les professionnels
  • des passerelles possibles entre les différentes voies de formation
  • une fonction spécifique et marquée de directeur d’EPL
  • une expérience dans le montage et la mise en œuvre de «projet»
  • etc.

L’EQUIPE Res’APE

Les proviseurs-adjoints (FIS) qui se réunissent en région constituent le premier niveau ce réseau,

qui est animé par une équipe de proviseurs-adjoints qui y consacrent du temps au service de leurs collègues.

Au niveau national, il est animé par des personnels de 3 structures :

  • l’inspection de l’enseignement agricole (Anne PHILIPPE et Etienne VIVIER)
  • AgroSup Dijon : Franck CONSTANTIN, Jean-Michel MILLOTTE, Sylvie PETITJEAN, Christelle RENAULT
  • ENSFEA : Nina ASLOUM, Julie BLANC, Audrey MURILLO, Hélène VEYRAC

 

Secured By miniOrange