Animer une organisation pédagogique

 

 

Pensez sa propre action

 

Le travail des chefs d’établissement

Quelques proviseurs-adjoint, en 2014, ont réfléchi à quelques principes pour l’action (ci-dessous) à proposer à leurs pairs à partir de la référence suivante :

Barrère Anne. Sociologie des chefs d’établissement : les managers de la République. Revue française de pédagogie – PUF – 2006 – 184 p (Éducation et Société).

  • Importance des tâches relationnelles dans l’emploi du temps des chefs d’établissement. les relations entre les chefs d’établissement représentants de l’État et leurs divers interlocuteurs (personnels, parents, élèves, etc.) ne sont désormais plus balisées par des textes carrés et des règlements pare-feu, mais doivent être gérées le plus souvent au cas par cas et dans un rapport interindividuel.
  • Imbrication des différentes temporalités auxquelles tout chef d’établissement est soumis : temporalités de la forme scolaire, de l’urgence et du projet.
  • l’articulation entre réactivité et visibilité serait la clé de la réussite dans la fonction. Ce couple  correspond à la fois à une certaine gestion des temps, entre formalisme, urgence et projet et à l’obligation de tenir compte du rapport aux autres. Ce rapport s’établit sous l’angle du regard que portent les chefs d’établissement sur ce qui se fait dans et autour de l’établissement  : prévenir pour éviter d’avoir à guérir et communiquer, médiatiser. Agir ne suffit pas, encore faut-il faire savoir qu’on agit.
  • le travail avec (ou contre !) les enseignants, sous l’angle de ce que je qualifierai d’enrôlement. On attend effectivement de responsables d’établissements qu’ils mobilisent leurs troupes, qu’il agissent au service de l’innovation (p. 108-112), tout spécialement pour inventer une « pédagogie d’établissement », heureuse expression qui situe bien le terrain sur lequel se battent les chefs d’établissement pour y attirer des enseignants davantage portés sur celui de la classe.

Quels leaderships pour quels climats scolaires ?

Une conférence (diaporama de 17 pages) sur différents styles de leadership des directeurs-adjoints de l’enseignement agricole (quelques résultats du doctorat d’Itab Kandaria, 2016) permet de penser les liens entre l’action du directeur-adjoint et leurs effets sur les enseignants et les élèves.

Accompagner le changement des pratiques pédagogiques

Comment s’y prendre ? Voici quelques pistes pour accompagner les changements de pratiques

(partie élaborée en octobre 2018)

Favoriser les analyses de situations vécues, augmenter l’interconnaissance du travail réel dans l’établissement, co-construire des solutions

 

S’appuyer sur des technologies pour provoquer un examen (voire une inflexion) des choix pédagogiques

  • Proposer l’introduction d’un nouvel outil (moodle, BYOD, learning centre …)
  • Barcamp (cf. portail des DRTIC)

 

S’informer sur des changements vécus dans des situations similaires (témoignages d’innovations pédagogiques)

Dans l’enseignement agricole, demander un appui, s’inspirer d’autres accompagnements du changement

Haut de page ↑  
Secured By miniOrange